Une éducation POUR nos enfants

On parle beaucoup et partout d’éducation : dans les familles, les lieux publics et de loisirs, les lieux de travail … tout le monde a son avis sur l’éducation ! En plus du partage dans le cadre de mes activités professionelles, quasi tous les jours également, je trouve dans les journaux ou les infos d’ici ou d’ailleurs mention de difficultés vécues par les enseignants ou les parents avec les jeunes, de l’incapacité des structures d’éducation actuelles de répondre aux problèmes …

Il semble que nous ne sachions plus trop bien par quel bout « prendre l’éducation » et n’arrivons donc plus à accompagner nos enfants. Nous continuons toutefois à parler sans cesse de « l’éducation », comme si elle était en dehors de nous et que le problème n’était pas le nôtre.

Les taux de décrochage et le désespoir de bien des jeunes, les lourdeurs d’un système bureaucratique, le financement des universités, les modes d’évaluation, le peu de participation des parents, l’appartenance culturelle et religieuse à l’école, et etc. Le mammouth appelé système d’éducation fait peur, déroute ? Et si la solution ne se trouvait justement pas dans un affrontement avec les difficultés qu’ont les systèmes actuels à s’adapter aux besoins des personnes, mais plutôt dans un laisser-aller et un retour vers soi ? Rarement n’ai-je entendu parler dans les débats actuels d’une vision de l’éducation, d’un SENS donné au parcours de nos enfants et de nos jeunes, pourtant la raison d’être d’un parcours éducatif.

N’oublions pas que derrière ce « système », recevant en première ligne les dits-« services éducatifs », se trouve mon fils, et les filles et fils de tant d’autres de mes amis et collègues. Nos enfants arrivent dans notre monde frais et émerveillés, prêts à y contribuer avec leurs talents et leurs dons. Ils y grandissent avec joie, tentant d’y trouver leur place à eux. Notre responsabilité à tous, c’est d’aider nos enfants à donner du sens à leur vie. Pour cela, ils doivent trouver du plaisir dans ce qu’ils font, se sentir libres d’explorer dans de multiples directions. Nos enfants ont en outre grandement besoin d’être accompagnés et guidés dans et vers leur propre voie par des adultes sains et ancrés. Là se trouve toute la raison d'être de notre travail d’éducateur.

Chaque parent, enseignant, éducateur participant à une relation éducative a aujourd’hui la responsabilité de réajuster sa boussole dans cette direction. Ce ne sont fort probablement pas les systèmes qui apporteront les solutions aux problèmes, mais bien chaque adulte et chaque enfant qui, dans leur parcours ensemble, dans la relation qu’ils construisent, trouvent les moyens de d’abord s’éveiller à la vie, de rester éveillés à la vie et d’emprunter les chemins qui leur conviennent.

La société - ou le collectif que nous représentons -, avec son système éducatif ou ses offres éducatives de toutes sortes, n’aurait alors plus qu’à se mettre au service des personnes. « L’éducation » deviendrait alors un réceptacle de sens et elle brillerait autrement plus haut qu’elle ne le fait bien souvent en ce moment. ☺

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Mark language-dependent sections with == marker == where marker is a language code or other valid text such as Tous or other.

Plus d'informations sur les options de formatage