Le féminin de ... l'éducation

La place des femmes dans la société m'a toujours interpellée. Je me suis souvent posée la question de comment elles pouvaient être belles et en santé, tout en assumant pleinement leurs rôles de femmes.

Je viens de la génération de celles à qui on a dit que tout était possible - et c'était fort bien de le dire à ce moment-là ! -, qui aujourd'hui se demande comment aller un peu moins vite et se sentir un peu mieux et un peu plus en santé en jonglant avec toutes les balles ...

Oui, les femmes d'aujourd'hui s'occupent encore beaucoup des enfants, mais dans certains cas, elles ont la chance de partager ces tâches avec un conjoint présent et attentif, un papa qui fait toute sa part, comme c'est mon cas. Ces "nouveaux papas" me font du bien, me calment et me réconcilient avec une partie de moi qui en a besoin.

....

N'est-ce pas justement en partie dans l'observation de cette relation de tendresse entre un papa et son enfant que les femmes peuvent trouver la force d'aller plus loin en elles et de respecter leurs rythmes - sans parler du temps pour elles que le développement de cette relation leur octroie ? Et qu'elles pourront alors vraiment parler de cet espace de vérité en elles, de ce qui fait sens pour elles et pour l'éducation de leurs enfants, dans la sphère formelle de l'école et ailleurs ?

Poster un nouveau commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <img> <h1> <h2> <h3> <h4> <h5> <h6>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Mark language-dependent sections with == marker == where marker is a language code or other valid text such as Tous or other.

Plus d'informations sur les options de formatage